7ème édition de la Semaine Cathédrale – du 11 au 13 Août 2021

Une « semaine » courte mais une programmation d’autant plus dense, bâtie autour de grands auteurs d’hier et d’aujourd’hui, Georges Bernanos, Christian Bobin, Dante, Charles Péguy…
Avec la participation d’artistes de dimension internationale auxquels se mêleront de tout jeunes talents au démarrage de leur carrière.

La Semaine Cathédrale 2021 rendra hommage au comédien metteur en scène Michael Lonsdale, disparu à l’automne dernier, qui participa à sa toute 1ère édition.

En cloture le 13 Août, un événement exceptionnel:
La création des Carmélites de Compiègne.
Version de chambre avec piano de l’opéra Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc , spécialement conçue pour la cathédrale d’Albi et servie par quelques-unes des plus belles voix de la scène lyrique actuelle, parmi lesquels Marie-Laure Garnier, lauréate des « Victoires de la musique classique » 2021.

Mercredi 11 Août

15h30 – Ange et lichœur
Les mots de Christian Bobin se croisent et s’entrecroisent dans le vaste espace de la cathédrale.
Questions de l’homme et invisible Présence en une fantaisie à 5 voix pleine d’humour, de fougue et de poésie.
Conception, mise en scène et interprétation Compagnie Les Lutinants

19h15 – Céleste, ma planète
Théâtre sur le parvis.
Un jeune garçon épris, un ami fidèle, une étrange maladie, des maisons au 100ème étage, un laveur de carreaux, des cachotteries et des secrets… Et la planète dans tout ça ?
D’après le roman Céleste ma planète de T. de Fombelle et l’encyclique Laudato Si.
Adapté et mis en scène par Emmanuel Chanal.
Avec Emmanuel Chanal et Juliette Boubon

21h00 – Une heure avec Michael Lonsdale
La Semaine Cathédrale tenait à rendre hommage à l’immense artiste et à l’ami très cher que fut Michael Lonsdale.
Puisant dans ses propres textes, les comédiennes Lila Redouane et Françoise Thuriès ont conçu un programme particulièrement inspiré et inspirant que souligne Frédéric Deschamps au grand orgue.
Avec Françoise Thuriès, Lila Redouane et Frédéric Deschamps

Jeudi 12 Août

15h30 – Dante, résonnances
Des extraits de la Divine Comédie, le grand orgue de la cathédrale, la fresque du Jugement dernier… Résonances.
Un écho à la demande que le pape François adresse aux artistes, 700 ans après la mort du poète, de « 
donner forme à la poésie de Dante sur le chemin de la beauté ».
Conception et adaptation Victoire Loriau de Larminat, avec la Compagnie Les Lutinants
Frédéric Deschamps au grand orgue.

19h15 – Mille diables rient vers Compostelle
Théâtre sur le parvis – Où l’on découvre que le chemin de Saint-Jacques n’est pas une route tranquille. Étranges rencontres et cailloux dans la chaussure… Le brave pèlerin se pose de drôles de questions !
Au Moyen Âge on racontait que le diable avait fait mille fois la route de Compostelle.
Conception, mise en scène et interprétation Emmanuel Chanal

21h00 – Une petite heure avec Charles Péguy
Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie Française, interprète, dans un « seule en scène » dont elle a le secret, son adaptation de Mystère de la Charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy.
Avec Catherine Salviat, sociétaire honoraire de la Comédie Française

Vendredi 13 Août

15h30 – Ange et lichœur
(cf. programme du mercredi)
Compagnie les Lutinants

21h00 – Les Carmélites de Compiègne

Adaptation de l’opéra Dialogues des Carmélites, de Francis Poulenc en version de chambre avec piano.
Une création pour la cathédrale Sainte Cécile.

Direction artistique, piano Yoan Héreau
Mise en scène Mirabelle Ordinaire.

Avec
Raquel Camarinha Sœur Blanche
Blandine Folio-Peres
Madame de Croisy
Laurence Pouderoux Sœur Constance
Marie-Laure Garnier
Mère Marie
Axelle Fanyo
Madame Lidoine
Matthieu de Laubier
l’aumônier du Carmel
Aliénor de Vallée
Mère Jeanne
Victoire Loriau de Larminat Sœur Mathide
et la Cie Les Lutinants